college-enseignants-archives

 

 LE DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET LA PNL À L'UNIVERSITÉ DE PARIS-EST CRÉTEIL 

Autour de M.C Clerc et B. Deshayes, les étudiants Baptiste, Hind, Bilal et Romane

Cette opération est née d’un projet d’étudiants  de la Licence Economie-gestion : dans le cadre de leur cursus ils ont à organiser un événement au sein de l’université. Le groupe « UPNL »  (pour Université PNL) s’est constitué autour du désir  d’informer  leurs camarades sur le développement personnel et plus particulièrement sur la PNL.

Le 10 Février dernier notre consœur Marie-Christine Clerc a donné une conférence sur la PNL devant une centaine d’étudiants.  Nous  les remercions pour leur  accueil,  leur  attention et leur gentillesse.

Ils ont prévu eux-mêmes le programme des 3 ateliers à venir  en Mars-Avril:

-   se donner des objectifs et les tenir -  gestion du stress (examens, entretiens)  -   se motiver 

 Merci donc aux étudiants du groupe UPNL et à leurs enseignants d’avoir permis de faire découvrir à un public  réceptif  ce que la PNL peut leur apporter dans le cadre de leurs études, et bravo pour leur initiative !  

Lire l'article: AILLEURS, LA PNL A L'UNIVERSITÉ

DANS D'AUTRES UNIVERSITÉS : lire la suite

Lire la suite : LA PNL A L'UNIVERSITÉ.

LE TÉMOIGNAGE DE MICHEL FOURNEAU

M. Fourneau est enseignant en PNL à l'Université de Lille 1 où il délivre des certifications PNL standard (Praticien-Maitre-Praticien) agréées NLPNL dans le cadre du cursus “Formations psychosociales et relationnelles” ( ex CUEPP). Il enseigne également la PNL à la Faculté Polytechnique de Mons auprès de postmasters.

            Cela fait un peu plus de 25 ans que la PNL a fait son entrée à l'Université de Lille1 – (sciences et technologies) par la porte dérobée de son centre d'éducation permanente, le CUEEP, j'y étais en 1992 comme assistant de Gustavo Soto et de Louis Fèvre. Nous étions sous le regard curieux, mais aussi parfois méfiant voire hostile de certains « universitaires » : des propos réducteurs, des pratiques décrites sommairement ou caricaturales faisaient précéder la PNL d'une réputation sulfureuse de manipulation et/ou de « bricolage-bouts de ficelle » pour minus habens.

En étant congruent et notamment en rapportant à soi même, à ses propres discours et pratiques le fameux  « la Carte n'est pas le Territoire », il a été possible au fil des années de trouver une place honorable dans l'offre de formation continue de cette institution.

Depuis maintenant près de 20 ans, j’assure une charge de cours PNL à la Faculté Polytechnique de Mons (Université de l’Etat en Belgique) pour un troisième cycle: un Master complémentaire en Gestion Totale de la Qualité. J’interviens aussi (de longue date) dans cette Faculté pour la formation des Conseillers en Prévention de niveau 1 (prévention des accidents du travail et des risques psychosociaux).  C’est à dire que dans les deux cas j’ai affaire avec des universitaires plutôt formés aux sciences “dures”.

En me permettant de dire en début (et en cours) de formation, dans ce milieu, que « rien de ce que je propose n'est vrai ou n'existe » j'attire l'attention de mon public sur le fait que ce qui sous tend mon propos et ce que nous ferons ensemble est une certaine éthique de la connaissance.

Lire la suite : La PNL à l'Université de LIlle 1

CONFÉRENCE

Optimiser son positionnement et son développement professionnel dans le respect du cadre légal de la formation.

Fabrice Llinares

 Mardi 2 décembre 2014, de 18h30 à 20h30

Institut REPERE

78 av du Gl Michel Bizot 75012 PARIS

 Soirée de présentation (gratuite) qui sera l’occasion d’évoquer  la place des formations PNL dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, avec ses contraintes et opportunités.

Lire la suite : REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Auteur : Les formateurs en PNL 

Soucieux des rumeurs négatives qui amalgameraient la P.N.L ( simple méthode de psychothérapie et de développement personnel ) avec les sectes, et qui ont remonté jusqu’à influencer l’image de celle-ci auprès des instances gouvernementales, plusieurs professionnels ont rédigé le texte suivant, afin de situer clairement leur approche de cette méthode et leur déontologie, texte qu’ils proposent comme élément de participation à un débat qui se doit, pour être équitable, de donner la parole à tous les points de vue. 

Ce texte souhaite réagir fermement au rapport de la Mission Interministérielle de Lutte contre les Sectes (2002), qui fait trois reproches principaux à la PNL ...  

Lettre ouverte des formateurs en Programmation Neuro-Linguistique (novembre 2003) 

 Nous savons tous, nous PNListes, que nous n'avons (ou du moins pas suffisamment) de recherches scientifiques (1) pour prouver la crédibilité de nos modèles. Nous nous satisfaisons d'une vérification pragmatique (2), c'est-à-dire avant tout basée sur l'efficacité de la pratique. On sait que « ça » marche, nos clients savent que «ça » marche, mais on ne la pas prouvé au sens scientifique.

Nous avons tous entendu ces critiques des scientifiques qui nous reprochent cela. C'est leur droit. Dommage qu'ils confondent « pas prouvé » avec « erroné ».  Une petite recherche sur internet nous donne facilement des critiques scandalisées sur, par exemple, notre modèle de synchronisation. Ou bien parce que ce serait faux, ou bien ce serait de la manipulation, ce qui prouve pour ces détracteurs qu'il faudrait empêcher les PNListe de travailler.

Lire la suite : La science rattrape t-elle la PNL ? Alain Thiry (2)

Newsletter



Recevoir du HTML ?

Partenaires

Calendrier