L'auteur, Yves-André Féry, est professeur des Universités à l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines. Sa spécialité est la psychologie cognitive.

La pnl fait l’hypothèse qu’il est possible d’aider le client à réduire l’émotion pénible liée à un épisode de vie traumatisant, en utilisant le protocole de dissociation v/k. Quels sont les travaux scientifiques actuels sur les processus cognitifs dont dispose l’individu pour réduire cette résonance ? Ces processus sont-ils mis en œuvre dans le protocole de dissociation V/k, lui conférant une réelle cohérence scientifique? 


Télécharger l'article 

 

Newsletter



Recevoir du HTML ?

Partenaires

Calendrier